La fin du secret sur la propriété

La majorité des membres du Parlement européen ont voté pour mettre fin au secret sur la propriété des compagnies et fondations. Parmi les ONG qui ont agi pour qu’une telle décision soit prise se trouvait le bureau de Transparency International auprès de l’Union européenne.
643 Membres du Parlement ont voté pour une révision de la directive contre le blanchiment d’argent et 30 contre.


Le Parlement européen a recommandé la création d’un registre public des véritables propriétaires de ces entreprises et fondations. Cela va permettre d’empêcher les personnes blanchissant de l’argent ou pratiquant l’évasion fiscale ainsi que conduisant tout activité criminelle ou de corruption de se cacher derrière des compagnies et fondations anonymes.


Ce qui se passe en Ukraine nous a montré que les dispositions européennes sur le blanchiment d’argent ne sont pas suffisantes. Le Parlement européen a reconnu le fait qu’il est nécessaire de créer un registre pour permettre de résoudre ces problèmes. Les gouvernements des Etats membres devraient faire de même, a dit Nienke Palstra de du Bureau de TI de l’UE.

Newsletter prijava Faire un don