La lutte contre la corruption ne doit pas être un sujet de querelles politiques quotidiennes

Transparency International Croatie est d’accord avec les personnes condamnant le fait que Branko Šegon soit toujours à son poste de Vice-Ministre des finances, mais tient également à avertir que cette affaire ne doit pas devenir le sujet de querelles politiques quotidiennes.


« Cette affaire est marquée par un manque de responsabilité morale de la part du Vice-ministre, cela ne doit pas devenir pire en faisant de cette problématique un objet de querelles politiques entre la coalition Kukuriku et le HDZ. Nous attendons impatiemment la décision de la Commission des conflits d’intérêts sur cette affaire ainsi que les résultats de l’enquête au sein de la Banque croate de reconstruction et de développement. De plus, nous attendons de la part des politiciens croates qu’ils travaillent plus activement à la suppression de la corruption et qu’ils ne fassent pas qu’en parler » a déclaré Davorka Budimir, Présidente de Transparency International Croatie.

Galerija

Newsletter prijava Faire un don