Le préfet de département Marina Lovrić Merzel doit démissionner

Après Jasmina Jovev, ancienne préfet  du département Sisak-Moslovina de Marina Lovric Merzel, des suspicions de corruption ont été révélées lors de l’émission Nedjeljom u dva de la HRT (radiotélévision croate). Transparency International Croatie espère une enquête dans les plus brefs délais par une autorité compétente, et une intervention encore plus rapide de la part du Premier ministre et du leader du parti SDP, Zoran Milanović que celle qu’il a eu dans l’affaire Branko Šegon.


« Si le SDP veut être perçu comme un parti composé de personnes honnêtes, le parti doit mettre de l’ordre dans ses rangs et porter une attention particulière sur ses membres ayant une charge publique. Concernant le préfet Marina Lovrić Merzel il existe de graves allégations de corruption, et si la moindre preuve existe de celles-ci, il ne doit y avoir aucun doute quant à son avenir au sein du département. Hier, Milanović a affirmé que le SDP serait très ferme. Cette affaire est la parfaite occasion de le prouver! ».

Newsletter prijava Faire un don